Noisy le Grand, une ville moderne

rechercher
          Les grandes étapes | Marne-la-Vallée
          Imprimer

          Découvrir Noisy le Grand

          Marne-la-Vallée

          En 1965, le Schéma Directeur d'aménagement de la région parisienne fixe le cadre de la construction de neuf villes nouvelles :

          • L'Isle d'Abeau près de Lyon
          • Val de Reuil, Rouen
          • Villeneuve d'Ascq, Lille
          • Les Rives de l'Etang de Berre, Marseille
          • en région parisienne : Cergy-Pontoise, Evry, Saint-Quentin-en Yvelines, Melun-Sénart et Marne-la-Vallée.

          Ce nouveau territoire doit alors servir de contrepoids à l'attraction de l'Ouest avec son centre d'affaires de la Défense et rééquilibrer ainsi l'Est de la région.


          Avec ses disponibilités foncières et ses vastes étendues organisées de manière linéaire sur 20 kilomètres d'ouest en est, Marne-la-Vallée apparaît comme le territoire idéal.

          La ville nouvelle est construite sur un concept suédois, réalisé dans une banlieue de Stockholm : l'idée est de créer un territoire axé autour d'unités indépendantes, reliées entre elles par des infrastructures routières et ferroviaires.

          Marne-la-Vallée s'étend sur 15000 hectares et regroupe 26 communes réparties sur trois départements. Il s'agit de la plus grande des villes nouvelles de la région parisienne, ainsi découpée :

          • 1 commune en Seine-Saint-Denis, Noisy-le-Grand
          • 2 communes en Val-de-Marne , Bry-sur-Marne et Villiers-sur-Marne
          • et 23 communes dans le Val-de-Marne

          La ville nouvelle de Marne-la-Vallée s'articule autour de 4000 hectares de bois et forêts, 35 plans d'eau, 30 kilomètres bordés par les rives de la Marne et quatre puissants pôles d’activité et urbains tous desservis par le RER.

          • Portes de Paris
          • Val Maubuée
          • Val de Bussy
          • Val d'Europe

          En moins de dix ans, l’essor de la ville nouvelle est considérable et Noisy-le-Grand, sa tête de pont, s’impose comme un grand pôle tertiaire. Au début des années 1990, le quartier du Mont-d’Est compte déjà plus de 300 000 mètres carrés de bureaux.

          Dans les années 1990, Marne-la-Vallée devient la plus peuplée des cinq villes nouvelles, avec 209 000 habitants. L’activité économique, le réseau de transports et les infrastructures liées aux loisirs, à la culture ou à la vie familiale (lycées,supermarchés, centres culturels) attirent une population jeune mais dont la plupart continuent de travailler à Paris (30 % en 1982, 40 % en 1989).

          Si Marne-la-Vallée a trouvé son identité économique, elle est aussi remarquée par le foisonnement et la créativité de son architecture. Et Noisy est sans doute la commune la plus étonnante dans ce domaine avec la cité de la Noiseraie d’Henri Ciriani, à la Butte-Verte, le Palacio d’Abraxas, de Ricardo Bofill et, bien sûr, les Arènes de Picasso de Manolo Nunez-Yanowsky.

          Principal centre d’emploi tertiaire de l’Est parisien, Noisy-le-Grand est également connue pour son centre commercial régional Les Arcades.

          Reconnue comme « centre d’envergure européenne », la ville nouvelle de Marne-la-Vallée a enfin trouvé sa vitesse de croisière. Elle continue même de s’agrandir en 1987 avec la naissance d’un quatrième secteur, Val d’Europe, et l’installation d’Eurodisney. En trente ans, la population marno-valienne a déjà été multipliée par trois, passant de 103 000 habitants en 1975 à près de 300 000 en 2008.

          Et la ville nouvelle, née au milieu des champs, poursuit toujours son développement...

          (Sources : Marne-la-Vallée, une vision optimiste de l'avenir, éd. du Moniteur, 1991)

          Office de Tourisme et d'Animation - Ville de Noisy-le-Grand

          1, Route de Villiers - 93160 Noisy-le-Grand

          Tél. : 01 43 04 51 55

          Ouvert du lundi au samedi, de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30

          >> Voir tout l'agenda

          Agenda

          samedi29avril