Noisy le Grand, une ville moderne

rechercher
          Les grandes étapes | Un petit bourg briard
          Imprimer

          Découvrir Noisy le Grand

          Un petit bourg briard

          Durant la période médiévale, Noisy-le-Grand s'apparente à un petit bourg rural où les bois et forêts occupent la plus grande partie du site.

          Elue des premiers rois des Francs, Noisy-le-Grand devient l’un des lieux de villégiature des souverains du nouveau royaume. Les rois mérovingiens choisissent de fixer leurs résidences temporaires sur les rives de la Marne qui sont giboyeuses et où les moissons et vergers donnent en richesse et abondance : il s'agit alors de palais itinérants, évoluant le long de la basse vallée de la Marne. Indirectement, ces rois francs seront à l’origine des premières installations durables, par le biais des concessions de terres qu’ils accordent aux communautés ecclésiastiques.


          Depuis la villa royale mérovigienne, les familles s'implantent sur les hauteurs de la rivière et créent progressivement le village de Noisy, composé essentiellement de cultivateurs et de vignerons.

          Au début du XIIè siècle, l’abbaye de Saint-Martin-Des-Champs s’établit à Noisy-le-Grand. La culture du blé s’étend en Brie et les moulins se multiplient : les terres céréalières du plateau, si fécondes, font de la région le «grenier » de la capitale et grâce à cet essor agricole, les structures de l’économie du site de la vallée de la Marne se mettent définitivement en place.

          La description très minutieuse de tous les travaux d’exploitation demandés au fermier général de l'abbaye donne de précieuses indications sur le paysage et l’agriculture de Noisy-le-Grand au Moyen-âge et jusqu’au XVIIIème siècle. Il y avait de nombreux vignobles, les bois, taillis et futaies couvraient de grandes étendues et la coupe des arbres était très sévèrement réglementée comme celle des saules et des osiers en bordure de Marne et dans les îles.

          A partir du XVIe siècle, la vallée de la Marne vie au rythme des besoins de Paris qu’elle approvisionne : cette proximité de Paris suscite une nouvelle richesse mobilière.

          L’activité de la Brie est stimulée par la demande croissante des fromages de Brie et par celle des vins de coteaux de la Marne : elle fournit à peu près la moitié de son ravitaillement en pain et presque la totalité des avoines qui y sont consommées sont produites par des fermes de la région.

          Le vignoble est un élément majeur de la richesse des bords de Marne et le trafic du bois de chauffage et de construction est dense à partir des ports de la Marne.

          Du domaine monastique au XVIIème siècle et jusqu’au XXème siècle, la population évolue peu : Noisy-le-Grand est un paisible village de cultivateurs et de vignerons. Aujourd’hui encore, des rues évoquent ce passé viticole : rue et chemin du Clos d’Ambert, Clos Saint-Vincent…

          Les vignobles, prés et jardins restent prédominants. On y pratique peu d’élevage de bétail et celui des chevaux seulement pour le transport.

          Office de Tourisme et d'Animation - Ville de Noisy-le-Grand

          1, Route de Villiers - 93160 Noisy-le-Grand

          Tél. : 01 43 04 51 55

          Ouvert du lundi au samedi, de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30

          >> Voir tout l'agenda

          Agenda

          dimanche17décembre