Noisy le Grand, une ville moderne

rechercher

La Demeure Cabrini

Située sur l’un des plus anciens fiefs de Noisy-le-Grand, celui de Beauvais, cette vaste demeure du XVIIIème siècle appartenait au Marquis de la Rochefoucault, Lieutenant des armées du Roi Louis XV.

Le 18 octobre 1776, Mme De Renaudin achète la propriété et l’offre à sa nièce Joséphine de Beauharnais qui l’habite de 1779 à 1784 avant qu’elle n’épouse Napoléon 1er.

Vers 1890, M Ruffin, maire de Noisy-le-Grand de 1865 à 1878 devient acquéreur de la villa.

 

En 1901, la Congrégation de Sainte-Anne de Feugarolles, dépendant de l’Œuvre d’Ormesson et dirigée par la Sœur Candide, achète la propriété : la demeure noiséenne, alors remaniée, est sur le point de devenir un sanatorium pour enfants tuberculeux.

Grâce à la générosité de M. d’Ormesson, un hôpital se créé, destiné à soigner les enfants malades des poumons. La congrégation compte sept religieuses qui, dès 1904, commencent à accueillir les enfants.

L’air de Noisy est jugé bon et sain car le village domine à plus de 20 mètres la Marne. Il est bien exposé, pas trop chaud et au-dessus des brouillards de la rivière. « De nombreux parisiens y envoient leurs enfants malades des poumons et malgré le bon lait de vache, ils ne guérissent pas tous ».

Avec la faillite de la Congrégation en 1914, l’œuvre de Sœur Candide s’interrompt.  

La demeure est ensuite achetée par les Missionnaires du Sacré-Cœur, congrégation fondée en Lombardie en 1899, qui y fonde un orphelinat dirigé par mère Françoise Cabrini dès 1914.

Françoise Cabrini est née le 15 Juin 1850 en Italie, d’une famille nombreuse. Elle devient institutrice et désire se consacrer aux enfants orphelins italiens. Elle meurt le 22 décembre 1917 après avoir créé un grand nombre d’hôpitaux, de pensionnats aux USA, Amérique Latine, Grande Bretagne, Italie et France.

Pendant les années 1920, l’œuvre bénéficie d’une certaine notoriété : une douzaine de religieuses accueillent gratuitement environ 140 filles de 1 à 16 ans. Certaines sont hébergées de façon permanente et d’autres ne sont que pensionnaires provisoires.

Pour la plupart, elles sont issues de familles nombreuses, pauvres, ou dont l’un des parents est malade. L’orphelinat de Noisy est assez réputé parmi la communauté italienne. On y donne des cours d’instruction primaire en français et en italien ainsi qu’une formation professionnelle : couture, broderie, confection de lingerie.

La demeure abrite depuis 1976 et encore aujourd’hui un établissement d’enseignement privé.

Coordonnées :
20, Rue du Docteur Sureau
Tel : 01.48.15.16.25

© Office de Tourisme de Noisy-le-Grand

Office de Tourisme et d'Animation - Ville de Noisy-le-Grand

1, Route de Villiers - 93160 Noisy-le-Grand

Tél. : 01 43 04 51 55

Ouvert du lundi au samedi, de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30

>> Voir tout l'agenda

Agenda

dimanche26mars

Hôtels de Noisy-le-GrandLa vigne du Clos Saint Vincent